Comment j'ai sauvée Minou, un chat victime de maltraitance ?

By Un blog, une merveille - jeudi, février 04, 2016

Bonjour tout le monde !

J'espère que vous allez bien. Aujourd'hui, je reviens avec un article un peu spécial, du moins, un article différent des autres où j'ai vraiment envie de me poser devant mon écran, et écrire avec mon cœur, mon ressenti. Vous allez certainement vous demander de quoi il s'agit, ou encore pourquoi j'ai eu envie de vous parler de ça. J'espère tout simplement que mes mots vous toucheront, et que votre cœur partagera mes idées. Malgré ça, j'ai longtemps hésiter avant de me lancer, car après tout, les jugements fusent et les remarques blessent mais peu importe après tout. 

Il faut bien que je commence à parler réellement de quelque chose, du sujet principal. Peut-être que cela ne plaira pas à tout le monde, et j'en suis consciente mais avant tout, ce que j'aimerais dire, que mon blog, ce n'est pas seulement juger des marques de cosmétiques, c'est aussi essayer de vous ouvrir mon cœur à travers mes écrits. Vous savez, j'aime beaucoup de choses dans la vie, en commençant par l'humanité, mais surtout les animaux.

Il y a maintenant presque deux ans, que j'ai recueilli un petit chat. Je n'aurai sans doute pas le besoin de vous dire qu'il a été abandonner par son ancien propriétaire, jeter dans mes bras sans la moindre tristesse, ni même encore, le moindre regret. Certains ont peur d'adopter un animal qui n'est pas le sien, qui est déjà adulte et qu'on ne peut finalement pas élever à sa manière. Alors oui, je ne vous cacherai pas que les débuts sont difficiles, qu'on doit faire extrêmement attention à nos gestes et surtout lui donner beaucoup d'affection, afin qu'il puisse se sentir aimer et rassurer.
Au début, il ne savait pas trop comment réagir, ni comment être avec nous. Et puis, au fil du temps, j'ai découvert quelques traits de caractère chez lui, différent des autres chats que j'avais eu. Lorsqu'il commençait à s'habituer à nous, notre façon de vivre, il devenait parfois même méchant, agressif. J'ai vite compris que son comportement n'était pas normal, qu'il avait peur qu'on lui fasse du mal, peur de l'humain. Pendant un moment, j'ai eu peur de m'imaginer qu'il resterait définitivement comme ça, mais jamais, je n'aurais eu le cran de baisser les bras. Nous avons donc essayer progressivement de lui apprendre à vivre correctement, de ne pas craindre nos faits et gestes, de ne pas se jeter sur tout et n'importe quoi en matière de nourriture, d'avoir envie de vivre, d'être aimer comme tout animal, tout simplement. Essayer d'apprivoiser et d'éduquer un chat adulte qui n'est pas le nôtre, ce n'est pas impossible, croyez-moi, il suffit juste de s'armer de patience, et d'amour. Nos efforts réunis, jour et nuit, j'ai certainement accompli l'une des plus belle choses de ma vie: lui rendre une vie heureuse. Je n'ose même pas imaginer comment il était traiter auparavant et autant dire que je ne préfère pas le savoir. Sachez qu'à l'heure d'aujourd'hui, je suis vraiment heureuse de l'avoir à mes côtés. Il m'apporte autant d'amour qu'un autre animal et surtout, il est sans doute, le chat, dont je suis le plus fière. Il adore maintenant se blottir dans nos bras pendant des heures, se faire câliner, faire le fou à courir dans toute la maison. 

J'ai appris par la suite, que son ancienne propriétaire, a voulu s'en débarrasser, mais pourquoi ? Elle m'as tout simplement dis qu'elle ne pouvait plus l'assumer, qu'elle voulait le mettre à la rue. 
Est-ce valable comme excuse ? Comment peut-on en arriver-là ?

Je suis tellement heureuse de l'avoir pris sous mon aile, vous n'imaginez même pas.


Et puisque j'ai vécu avec un chat maltraité, je ressens le besoin de vous parler des nombreux cas de maltraitance qu'il existe: on retrouve principalement, des personnes qui se retrouvent dans des situations les empêchant de continuer à élever un animal qui est devenu trop grand ou incontrôlable. Leur situation financière ou géographique peut également avoir évoluée depuis l'acquisition de l'animal. Il est bien évident qu'une personne ayant perdu son emploi, avec la conjoncture économique difficile, au chômage et avec des revenus très faibles ne pourra plus continuer à subvenir correctement aux besoins alimentaires ou même vétérinaires d'un animal. 

On retrouvera également des personnes sans doute trop influençables, suivant une sorte "d'effet de mode", pour faire comme les copains, en achetant parfois illégalement des nouveaux animaux de compagnie et qui négligent qu'un animal peut tout de même s'avérer dangereux, volumineux, et même vorace. Ici aussi, on verra pas mal d'abandons, dans l'esprit de ces personnes, leurs animaux seront plus heureux une fois recueillis et placés dans des structures adaptées à leurs besoins ou au près de nouveaux propriétaires. 
Ensuite, beaucoup de maîtres exigent une certaine fermeté en vue de faire obéir un animal trop indiscipliné à leur goût, ce serait alors une forme de dressage... Pour d'autres encore, les animaux restant des êtres qu'ils jugent inférieurs à la "race humaine", estiment pouvoir faire ce qu'ils veulent d'eux.

Il m'arrive maintenant d'aller régulièrement déposer des couvertures, draps, jouets, nourriture, à la SPA. Vous savez, les animaux ont toujours pris une grande place dans mon cœur mais je crois que maintenant, je donnerai tout pour essayer de les sauver un à un. J'aimerais que tout le monde arrive à lutter contre toutes ses formes de maltraitance, qui sont très présentes aujourd'hui dans le monde entier. Et que certains prennent conscience qu'un animal est bel et bien, un être humain. Surtout, ne croyez-pas, que les animaux qui sont dans des refuges, se sont pas comme les autres ni même ceux que vous croisez dans la rue, à l'abandon, ils ont juste besoin de nous, de vous. J'espère de tout cœur que cet article sera lu et relu, afin de faire passer mon petit message, ma petite histoire. 

Je voulais vous raconter, mon histoire, celle de Minou, un chat victime de la connerie humaine.


Rendez-vous sur Hellocoton !

  • Share:

You Might Also Like

12 Mots doux

  1. Telement touchant. Merci pour ce post. XOXO, Mimi
    #theINSIDERBlog
    +http://fashionlook4u.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de ton passage ! Je suis contente que tu sois toucher par le message que j'ai voulu faire passer :) bisous !

      Supprimer
  2. C'est moi ou elle louche ? :P Elle est vraiment mignonne. La mienne aussi a été maltraitée avant que je la prenne. Je pense qu'elle me remercie tous les jours en collant et ronronnant à chaque minute :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un monsieur :p
      Et oui, tu as bien vu, il louche ! C'est un siamois croisé chat de gouttière :)
      Oh oui, j'en suis sûre qu'elle te remercie, c'est un beau geste !

      Supprimer
  3. Oh trop touchant. Tu as fait la un beau geste. J'ai recueilli un jeune chat. Début très difficile au point de m'attaquer sévèrement. Avec mes parents on a réussi à le changer, à le rendre aimable et affectueux. Ce chat, jusqu'à la dernière seconde de sa vie, je l'ai accompagné. On s'est aimé d'un amour que personne d'autre à su me donner. On s'est soutenu jusqu'au bout. Il m'a été fidèle toute sa jeune vie. Et puis un jour il est tombé gravement malade. J'ai du prendre la plus dur des décisions. J'ai lu dans ses yeux qu'il voulait partir en paix. J'ai lu dans ses yeux sa souffrance et son supplice. Et j'ai vu tout cet amour. J'ai été là jusqu'à son dernier repos. On était là l'un pour l'autre. Deux ans qu'il est parti et je le pleuré toujours. Il m'a été reconnaissant de l'avoir sauvé de la rue et soigné. J'aurais voulu l'aider et lui sauver sa vie... mon petit gribouille!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhh... Tu résumes tout ce que je peux ressentir pour lui.
      Ton commentaire me touche, au plus profond de mon cœur, de mon âme.
      Sache qu'il est très fier de toi là-haut et qu'il te sera toujours reconnaissant de l'amour que tu as pu lui porter.
      J'avais envie de raconter son histoire, parce qu'après tout, beaucoup de chats sont victimes de maltraitance, mais ça, on en parles jamais assez !
      Gros bisous ma belle !

      Supprimer
  4. Un très beau témoignage et une belle histoire. Tous mes chats ont été des abandonnés, sauf l'abominable Minou Thor, le Garfield de mon mari, que nous avons récupéré lorsqu'il avait seulement 6 semaines. Sevré trop tôt, tantôt pot de colle, tantôt calamité ambulante, nous l'adorons tout de même. Mais à chacun son chat, j'ai récupéré Kiara un an et demi, elle était à une copine qui a eu de gros problèmes de santé et à dû la mort dans l'âme s'en séparer mais elle sait que chez moi elle est heureuse et épanouie. En deux coups de pattes elle avait dressé la chienne, et oui les chats font la loi. Nous sommes tous un peu gâteux devant nos animaux, normal ils nous donnent tant d'amour. Je te souhaite une belle vie avec ton Minou aussi belle que la mienne avec Kiara et avec mes chats précédents, et oui j'en suis à 33 ans de cohabitation avec des chats...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce compliment !
      Je sais à quel point, on peut être gaga des animaux, ayant toujours vécu avec depuis mon enfance.
      Je suis sûre que la tienne, est très heureuse auprès de toi. Continues à l'aimer comme il se doit.
      Pleins de bisous à toi et Kiara :)

      Supprimer
  5. oh non j'ai mal au coeur pour lui, puis il est tellement choux !!!! merci pour lui!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour le compliment ! Gros bisous

      Supprimer
  6. Cette petite boule de poil est juste à croquer ! �� Cette histoire et ton point de vue m'ont beaucoup ému ! J'ai toujours eu des chats (jusqu'à 7 chats et 2 chiens des Pyrénées à la maison quand j'étais plus jeune) et j'ai depuis 2 chats à la maison qui me comblent d'amour au quotidien comme très peu de personnes le feraient finalement alors je comprend tout à fait ton dévouement pour les animaux et moi non plus je ne comprend pas que des hommes dotés normalement d'intelligence soit capables de maltraiter ou d'abandonner lâchement un animal comme ça. Si on connaît un minimum les animaux on se rend vite compte qu'ils ont eu aussi des émotions (joie, Peur, Tristesse, Colère) ont des humeurs et des envies tout comme nous ! D'ailleurs ma grande Curly de 6 ans s'exprime plutôt bien avec nous et sait nous faire comprendre ce qu'elle veut ! Lol (elle me répond même quand je lui parle haha! ) en tout cas je suis contente qu'un article de ce genre soit publié il n'y en a jamais assez ! Merci et bravo pour ton courage ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement touchant de lire un commentaire comme le tien, milles merci !
      Dans tes mots, je vois à quel point tu aimes les animaux, et ça aussi, ça me touche. Je trouve aussi qu'ils savent s'exprimer quand une complicité est présente bien évidemment entre le maître et l'animal.
      Je pense que beaucoup de personnes seraient étonnés de comprendre un jour, qu'un animal peut donner autant d'amour qu'un humain !
      Encore merci de ton passage, j'espère à très vite ! Gros bisous <3

      Supprimer